MON PÈRE ET SA MÉLANCOLIE

Un film de Xiaodan He
De la même réalisatrice : Un printemps d’ailleurs
Canada. 2019. 79 min. V.O.F.

Documentaire écrit et réalisé par Xiaodan He. Avec Chongren He, Xiaodan He, Shizhen He, Shifang Yang, Xiuzheng Yang, Yungui He, Xu Chen, Anli Tang.

Le protagoniste du documentaire est mon père, Chong Ren He, né en 1937, à Li Jiang, une petite ville à la frontière tibétaine. Il est un descendant des Naxis, une des 56 minorités chinoises avec une population de 300 000 personnes. Ce qui rend le peuple naxi unique est son ancienne culture dongba préservée dans des pictogrammes vieux de plusieurs millénaires. L’écriture dongba est considérée comme un « fossile vivant ».

Sous les pressions constantes de la politique et de l’assimilation par la culture chinoise dominante, mon père vit aujourd’hui dans son village comme sur une île isolée entourée par des vagues interminables de touristes. Le film cherche à comprendre comment mon père, un individu de 82 ans, a réussi à construire son propre château fort spirituel afin de se protéger lui-même ainsi que sa culture si fragile, mais si précieuse.

ACHETEZ VOS BILLETS EN LIGNE